Aline, thé où ? Chroniques en mouvement

En Avril ne te découvre pas d'un fil !

2 min

Automatiquement j'y pense et puis en mai fais ce qu'il te plaît. Je me demande alors toujours pourquoi on oubli les autres mois ! Se découvrir, et si cela ne concernait pas que les vêtements !

Je me suis débarrassée de 6 fils en ce mois, m'ayant faite recoudre fin mars. Une magnifique chute juste comme il faut à moins de 1km de l'arrivée. Dégoutée. Le plaisir de la descente s'est vite estompé. Pour ce premier trail, mini trail, je dois dire que je suis un peu déçue. Chute mis à part, je pense qu'il faut des grands formats pour prendre vraiment du plaisir.

Je n'aurais jamais pensé prendre autant de temps pour récupérer de ce nez cassé, de cette paupière altérée. L'antibiotique en est certainement pour quelque chose. À l'heure où le microbiote s'impose le mien en a pris un coup !

C'est bonus :

  • Pluie aux rois, blé jusqu'au toit.

  • À la chandeleur, la chandelle pleure.

  • Au jour de Sainte-Colette, commence à chanter l'alouette.

  • En avril, ne te découvre pas d'un fil.

  • En mai, fais ce qu'il te plaît.

  • Juin froid et pluvieux, tout l'an sera grincheux.

  • Juillet sans orage, femme au village.

  • Soleil rouge en août, c'est de la pluie partout.

  • À la Saint-Michel, automne en fleur, hiver de rigueur.

  • Octobre en bruine, hiver en ruine.

  • En novembre s'il tonne, l'année sera bonne.

  • En décembre, fais du bois et endors-toi.


Tu peux commenter en m'écrivant un petit mail 📫 , je l'insérerai à la fin de l'article 😉