Aline, thé où ? Chroniques en mouvement

Lecture : La méthode bullet journal

4 min

Quel livre a changé votre vie ? C'est une question que l'on retrouve souvent en interview ou dans un questionnaire. Je me suis toujours étonnée qu'un livre puisse avoir un tel impact, aussi à la lecture de "La méthode bullet journal", de Ryder Caroll cette idée a fait sens.

Vous connaissez peut-être le bullet journal à travers de jolis carnets graphiques que l'on retrouvent sur la toile. Je vais vous révéler quelque chose, le bullet journal ce n'est pas cela ! Vous avez vu plusieurs carnets estempillés "bullet journal" en papeterie, là encore vous faites sûrement erreur. Pour connaître l'essence même du concept il n'y a qu'une source sûre, Ryder Caroll son créateur. Vous pouvez visiter son site offciel sur le sujet ou encore lire le livre qu'il a écrit. Le site regroupe les principes fondateurs de la méthode ainsi que des retours d'expériences. Le livre est beaucoup plus complet, il est réfléchi dans son ensemble et donc plus structuré. Sa lecture linéaire permet de ne pas s'y perdre comme cela arrive si facilement dans un site web. Un site web est un ensemble de pages contenant des liens permettant de naviguer au sein de celui-ci mais aussi à l'exterieur, s'y perdre est assez aisé. Le livre est lui écrit d'un point de vue global, il n'évolue plus une fois imprimé. On pourra lire le livre une première fois dans sa globalité afin de bien saisir tous les intérêts de la méthode, puis y revenir pour approfondir un point en particulier. Le livre n'est pas juste un ensemble de concepts et de régles à mettre en place pour pratiquer la méthode, ce qui réduirait son intérêt ! L'auteur nous explique sa démarche, le pourquoi du comment. À travers son expérience, mais aussi celles de bujoteurs, on comprend comment les éléments font sens. Nous avons ici un vrai livre de développement personnel, regroupant les principales méthodes sur le sujet. Si je ne devais retenir qu'un livre sur le développement personnel, ce serait celui-ci.

J'ai fait connaissance de la méthode à ses débuts via le site lifehacker avant que le phénomène de mode ne rentre en jeu. Le blog n'était composé que de quelques articles sur les concepts de bases. Le principe est assez simple, disposer et organiser ses idées sur un carnet vierge avec un simple stylo. On se sépare de tous logiciels ou applications pouvant être complexes, devenir obsolètes, retenant l'esprit sur des détails, ne répondant pas entièrement à nos attentes. Le carnet vide est simple car il s'adapte à soi. C'est vous qui en faite les mises à jour. La méthode nous donne juste quelques clés pour commencer, c'est ensuite à nous de nous adapter, d'approfondir.

En tant qu'informaticienne je passe déjà beaucoup de temps sur les écrans et j'ai donc toujours aimé garder un lien avec le papier. Celui-ci pousse notre cerveau à réfléchir autrement. J'ai longtemps cherché comment utiliser le bullet journal. Un seul carnet ? Un à la maison, un au travail ? Aujourd'hui ce qui me convient le mieux est un carnet à la maison où j'y vide mes pensées via la réflexion matinale et celle du soir. Au travail j'ai une utilisation numérique du bullet journal pour deux raisons. Premièrement je n'ai pas envie qu'il soit lu si je ne suis pas là et pas envie de le transporter tous les soirs à la maison. Deuxièmement j'y consigne beaucoup de liens et de choses que j'ai besoin numériquement, il est donc plus aisé pour pouvoir les réutiliser de les stocker de cette manière. Je reviendrai dans un prochain article sur les outils que j'utilisent (il y a du Emacs et Org-mode évidemment :-) ). Pour les idées qui me parviennent dans la journée je les consigne dans l'application Bullet Journal, toujours de Ryder Caroll. Je ne trouve pas pratique de se promener toujours avec son carnet, j'aime me déplacer de façon la plus légère possible. L'application est payante en une seule fois et j'ai trouvé le prix très raisonnable. Il y a d'autres applications mais je trouve que c'est la seule à avoir le véritable esprit du BuJo, ce qui n'est pas étonnant puisque c'est celle de son créateur. Les notes disparaissent au bout de 72h. En effet l'objectif est de les reporter sur le carnet lors de l'inventaire mentale du matin ou du soir. Si vous ne l'avez pas reporté au delà de cette limite c'est qu'elle ne valait pas la peine de s'y attarder. L'application vous notifie au besoin de réaliser votre inventaire mentale, ce qui est une bonne chose au début, le temps de se créer une habitude. Ryder Carroll est web-designer ce que l'on ressent bien dans l'application qui reste minimaliste et est très agréable à uiliser, je la trouve reposante !

Voilà, je ne peux que vous recommander ce livre qui va plus loin qu'une méthode de prise de note ou d'organisation. Il regroupe pour moi tous les outils de développement personnel que l'on peut avoir besoin.


Tu peux commenter en m'écrivant un petit mail 📫 , je l'insérerai à la fin de l'article 😉